Il pleuvait des oiseaux

Il pleuvait des oiseaux
Il pleuvait des oiseaux
Cliquez l'image pour agrandir


Feuilletez cet ouvrage
Les extraits des oeuvres disponibles en feuilletage en ligne sont destinés à des fins de consultation seulement et ne doivent en aucun cas faire l'objet d'un autre type d'exploitation (incluant la reproduction ou la projection en classe à des fins pédagogiques).
Il pleuvait des oiseaux
Auteure : Jocelyne Saucier
Illustrateur : Forest Woodward (iStockphoto)

ISBN : 978-2-89261-604-0 | Nombre de pages : 184
ISBN numérique : 978-2-89261-653-8 / ePub: 978-289261-673-6
Prix suggéré : 22,00 $

Format : 21 x 14 | Parution le : 2011-01-27

Collection : Romanichels
Éditeur : Les Éditions XYZ inc.
Diffuseur : Distribution HMH inc.
Présentation : Vers quelle forêt secrète se dirige la photographe partie à la recherche d’un certain Boychuck, témoin et brûlé des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début du XXe siècle? On ne le saura pas. Boychuck, Tom et Charlie, dorénavant vieux, ont choisi de se retirer du monde. Ils vivent relativement heureux et ont même préparé leur mort. De fait, Boychuck n’est plus de ce monde au moment où s’amène la photographe.
Tom et Charlie ignorent que la venue de la photographe boulversera leur vie. Les deux survivants feront la rencontre d’un personnage aérien, Marie-Desneige. Elle a 82 ans, tous ses esprits, même si elle est internée depuis soixante-six ans. Elle arrivera sur les lieux comme une brise espérée alors que la photographe découvrira que Boychuck était un peintre et que son œuvre était tout entière marquée par le Grand Feu de Matheson.
C’est dans ce décor que s’élabore Il pleuvait des oiseaux. Nous voici en plein cœur d’un drame historique, mais aussi pris par l’histoire d’hommes qui ont choisi la forêt. Trois êtres épris de liberté et qui ont fait un pacte avec la mort. Un superbe récit à la mesure du grand talent de Jocelyne Saucier.

Extraits de critiques :
« Voici un récit plein de tact et de délicatesse. Émouvant et triste, parfois. Mais, finalement, c’est la beauté et la luminosité qui dominent. »
Le Soleil, 6 février 2011.

« Jocelyne Saucier mène ce récit avec une belle assurance. […] Un roman remarquable, très touchant qui ne peut passer inaperçu. »
Portail régional de Lanaudière, Donald Alarie, 14 février 2011.

« […] la romancière montre que l’amour, tout comme l’espérance et le désir de liberté, n’a pas d’âge. Une pure merveille. »
Voir Montréal, 16 février 2011.

« Avec Il pleuvait des oiseaux, l’auteure s’est surpassée. […] Quel souffle! Et quelle humanité! Une magicienne de l’âme, Jocelyne Saucier. »
Le Devoir, Danielle Laurin, 12 février 2011.

« La romancière Jocelyne Saucier confirme avec cet ouvrage la beauté pénétrante de sa plume. »
Le Libraire, Février-Mars 2011.

Prix littéraires :

Prix littéraires
  • Lauréate, Prix à la création artistique Abitibi-Témiscamingue-CALQ 2010 pour l'ensemble de l'oeuvre
  • Lauréate Prix des Collégiens de Suède en Littérature Québécoise (initié par l’Association internationale des études québécoises) 2012
  • Lauréate du Prix Ringuet 2012
  • Lauréate du Prix Les irrésistibles – Bibliothèques de Montréal 2012
  • Lauréate du prix Grand public Salon du livre de Montréal / La Presse 2012 2012
  • Lauréate du Prix France-Québec 2012
  • Lauréate du Prix des lecteurs Radio-Canada 2012
  • Lauréate du Prix de la décennie - Prix littéraire des collégiens 2013
  • Lauréate du Combat des livres de Radio-Canada 2012
  • Lauréate au prix littéraire des collégiens 2012
  • Lauréate au Prix des Cinq continents de la Francophonie 2011
  • Finaliste Grand Prix de la ville de Montréal 2011
  • Finaliste au prix des lycées français d’Amérique du Nord (AEFE) 2012
  • Finaliste au prix Antonine-Maillet 2012
  • Finaliste au Canada Reads de la CBC Book Club 2015


Genre : Roman

Lieu de publication : Montréal
 
Autres ouvrages dans la collection Romanichels :

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Vimeo Instagram
Ouvrages distribués par
Distribution HMH