Les fiancés du 29 février

Les fiancés du 29 février
Les fiancés du 29 février
Cliquez l'image pour agrandir


Feuilletez cet ouvrage
Les extraits des oeuvres disponibles en feuilletage en ligne sont destinés à des fins de consultation seulement et ne doivent en aucun cas faire l'objet d'un autre type d'exploitation (incluant la reproduction ou la projection en classe à des fins pédagogiques).
Les fiancés du 29 février
Auteur : Jean Perron

ISBN : 978-2-89261-554-8 | Nombre de pages : 126
Prix suggéré : 20,00 $

Format : 6 x 9 | Année de parution : 2009

Collection : Romanichels
Éditeur : Les Éditions XYZ inc.
Diffuseur : Distribution HMH inc.
Présentation : Longtemps après un séjour à Venise, le narrateur visionne un court métrage qu’il y a réalisé avec Corina, une ancienne gymnaste rencontrée lors d’une soirée de projection. Le canevas du film est simple : « Un poète seul à Venise rêve d’une mystérieuse femme muette qui tente de communiquer avec lui en langage corporel. »
C’est aussi le synopsis de ce roman simple en apparence, mais sous-tendu par un réseau complexe de correspondances et de jeux de miroir. Corina n’est pas muette, mais elle s’avère mystérieuse; sa vie tortueuse est remplie de secrets. Chaque fois qu’elle en révèle un pan au narrateur, celui-ci se pose de nouvelles questions, dont la plus douloureuse est sans contredit: « M’aime-t-elle ? » Très amoureux d’elle, il n’est pas à l’aise dans le triangle amoureux qu’elle lui impose en affirmant qu’on peut aimer deux personnes à la fois.
Parallèlement, il doit prendre en filature Giuseppe Imaggio, un ancien haut dirigeant impliqué dans une affaire de fraude et de blanchiment d’argent. Mais il a plutôt l’impression d’enquêter sur une affaire d’adultère, car l’homme qu’il filme à son insu ne semble qu’un amoureux au bras d’une femme qui n’est pas la sienne. Les apparences sont-elles donc toujours trompeuses ? Tout n’est-il qu’illusion ?
L’action se déroule pendant le carnaval de Venise, un événement qui convient on ne peut mieux à ce roman où la réalité se dérobe sans cesse et où les identités sont fuyantes. Derrière les masques, n’y a-t-il que d’autres masques ?

Genre : Roman

Lieu de publication : Montréal
 
Autres ouvrages de Jean Perron :

Autres ouvrages dans la collection Romanichels :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Vimeo Instagram
Ouvrages distribués par
Distribution HMH